SVT Tarek et Leon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SVT Tarek et Leon

Message par tarek le Jeu 18 Fév - 8:27

SVT Devoir Maison


Cher Monsieur X,
j’ai appris que vous envisagé de passer de vos pratiques agricoles traditionnelles vers une agriculture biologique. Nous vous écrivons pour vous proposer l’utilisation de la feverole, qui est un fertilisant biologique aussi bien que economique.

L’utilisation de la feverole a de nombreux avantages. Je vous présente les principaux avantages que j’ai pu relevés grace au document 1.
Premierement la féverole est un excellent fertilisant, car elle relargue de l’azote dans le sol par les nodosités et elle n’a pas besoin d’apport d’engrais azoté. Elle sert aussi comme fertilisant pour le blé oú l’exigeance pour de l’azote est très élevé. Une féverole d’hiver, en Sud Ouest de la France, peut couvrir jusqu’a 67% des besoins d’azote pour une culture de blé et peut etre utilisé comme précédent pour les céréales.

Deuxèmement la féverole est très nutritif et riche en protéin en amidon. Ceci en fait un aliment très intéressant pour la consommation par les ruminants, les volailles et les porcs.

Finalement la culture de la féverole assure des rendements corrects entre 40 et 80 quintaux ( 100 kg)/ ha selon la pluviometrie (= combien il pleut).

En observant le schema du doc 2 on remarque que la source primaire de la féverole est l azote athmosphérique absorbé par les nodosités de ses racines donc elle n a presque pas besoin des ions azotés comme les autres plantes par la suite on peut en déduire que les engrais sont donc pas nécéssaire car l azote qu elle consomme se trouve entiérement dans l air . A l aide de la féverole on évite aussi de dégradé l eau comme celui des nappes phréatiques car la charge négative du complexe argilo humique retient toutes les ions chargés positivement comme les ions ammonium ( ions N2 transformé par les nodosité en NH4+) , ceci est aussi un atout pour les culture suivantes car les cations restent donc consérvé dans le sol.
Sur le doc 3 nous constatons que la cultures + lisiers a des consequences fatales sur notre eau. La norme de potabilite de teneur de nitrates est de 50 mg/L. Lors de cette cultures cité auparavant la teneur de nitrates a plus que doublé. Elle a atteinte jusqu’a 120 mg/L. Meme six ans apres la cessation de la culture a lisier les valeurs sont encore alarmantes. La teneur est de 80 mg/L. Ceci est 30 mg de trop par Litre. Nous observons ainsi que les ions nitrates sont difficilement eliminables. On constate donc que les ions ajouté aux plantes ont des conséquences sur nos eaux. Ceci peut etre tres dangereux pour les individus fragiles.


Enfin on peut déduire que la féverole en rotation est un bon premier pas vers l agriculture biologique est présente de nombreux avantages par rapport a l agriculture traditionnel .
Vous épargner beaucoup d argent car vous n avez pas besoin d acheter d engrais car elle est un excellent fertilisant et conserve toutes les ressources des plantes pour une agriculture suivante . Par rapport á l agriculture traditionnel la féverole ne pollue pas les eaux donc il n y a pas d impacte sur l environnement et notre santé . Non seulement le rendement reste presque pareil mais aussi le produit lui meme est plus nutritif et riche en protéines.

tarek

Messages : 2
Date d'inscription : 18/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum